Ce qui commence en cette fin juin

Juillet a beau être entamé depuis 9 jours, c’est seulement maintenant qu’il commence pour moi. C’est enfin les vacances, l’année est finie, j’ai six semaines et déjà l’envie de travailler, de lire, puisque ça respire. Le premier cours est prêt, pour les terminales, pour que je voie s’ils savent traduire, s’ils savent sentir la langue grecque, l’écouter, s’ils savent avec quel souffle lire.

MarcAurèlePensées

Et puis je leur demanderai d’écrire eux aussi une brève pensée.

J’adore Marc-Aurèle. Je lui dois d’être capable, certains jours, de faire ce qu’il convient de faire malgré l’absence d’élan. Et je lui suis redevable de quelques élans, à rebours, en particulier cette joie de l’introspection sincère, de l’hommage qui ne prend pas le détour d’une prière aux dieux, d’un merci mon Dieu qui consiste, au fond, à s’éviter l’effort des gratitudes précises. C’est important de savoir dire merci aux gens, et de quoi on les remercie, exactement. C’est ce que nous apprend ce livre I des Pensées.