Prière du dimanche laborieux

C’est un long tunnel que ce dimanche gris

Table de travail murs tout me semble dur

Tunnel aux parois froides creusé dans la montagne

Tunnel étroit et noir rime avec cauchemar

Que j’ouvre des fenêtres

Que je creuse les murs

Et le flanc montagneux s’ouvrira sur le vert des prairies

Les chamois accueillants bondiront un instant

Que j’aie la force de creuser

Jusqu’à l’air si léger

Ou que je parvienne à aimer l’humidité glacée du tunnel