Vrac contemporain,

tel est le titre de la rubrique que je compulse ces temps-ci dans ma mini-bibli (surnom de mon kindle).

Et je lis Le sommeil de Beckett. Un livre d’Edith Msika.

Et c’est vraiment très bien, et profond. Intelligent (très) sans avoir l’air d’y toucher.

C’est un livre sur le sommeil, qui réveille.

Besoin de ça, je dors trop (et travaille trop, nécessité faisant loi) en ce moment. Dans la foulée de Joue-la comme Beckham, il était temps que je découvre Dors donc comme Beckett, c’est-à-dire ne dors pas.