Enchantement

L’intelligence des mots de Barbara Cassin.

En vrai, je l’admire. C’est une émotion extrêmement agréable. En plus, je crois comprendre ce qu’elle dit. C’est très bien aussi. Cela synthétise et éclaire sous un nouveau jour beaucoup de sensations et de perceptions confuses que j’ai depuis longtemps sur la langue grecque. Un peu comme découvrir un paysage que l’on arpente souvent dans une exposition, peint par un grand artiste, ou photographié par quelqu’un à l’oeil vif, ou cartographié, mis à plat, d’un coup. Passer de l’expérience à la connaissance.

En vrai, je suis reconnaissante.