Histoires de mon corps : le rire impossible

M’étant blessée, je ne peux plus rire. Depuis trois semaines. C’est long.

Je ne m’étais jamais aperçue que je ris bien vingt ou trente fois par jour, en temps normal. Je glousse, je ris quand une cuillère tombe par terre, je fais de l’humour noir quand je regarde les infos, je ris avec le chien, avec l’homme, avec l’enfant, avec l’ami, je ris, je ris! Là, je ne me vois pas très belle en ce miroir. J’espère que cela reviendra. Rire, c’est tout de même une fonction d’usage fréquent, tout autant voire davantage que manger et boire – et cela, je ne le savais pas.