Biotope

J’appartiens au fleuve

Où mes veines coulent

Charriant la boue

Les limons fertiles

Et mes rives changent

Selon les saisons

Mais mon lit abreuve

Le ciel

La foudre

Et les oiseaux qui jamais

N’appartiennent à personne