Se concentrer

Mon corps étant enfermé, l’esprit divague.

Heureusement que les vacances vont arriver. Heureusement.

Tenir bon encore 72 heures, puis se relâcher.

Corriger des copies sans attendre. Celles-là dont les notes ne compteront pas dans les moyennes, mais pour dire aux élèves où ils en sont.

Brrrr. Je redoute l’après. Le chaos que ce sera. Tant qu’on est tous enfermés dans nos boîtes, ça va. Mais quand les diables sortiront… Qu’on verra le désastre. Les corps affaiblis, l’économie exsangue, les esprits inquiets et forclos.

D’ici là tenir bon 72h, puis prendre le temps de réfléchir à l’après.